En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. Pour en savoir plus ou modifier vos paramètres cliquez ici.

Monuments

Monuments aux Morts

Situé sur la place du Souvenir en bordure de Moselle, il fut le premier monument aux Morts en Meurthe-et-Moselle, élevé à la mémoire des victimes civiles et militaires au cours des Première et Deuxième Guerres Mondiales.

Il fut financé par souscription auprès des habitants, inauguré le 9 octobre 1919 en présence de Louis Marin et érigé par les établissements Etienne, marbriers à Marbache. En 2009, 2 plaques y ont été apposées, une en mémoire des soldats morts pendant les guerres coloniales et une autre rappelant le souvenir des volontaires de Millery partis défendre « La Patrie en Danger » en 1793 et 1794.

Sculpture

Mise à disposition par le Conseil Général de Meurthe et Moselle, elle est placée près du ponton de la halte-fluviale et a été réalisée dans le cadre du Symposium de la pierre au château de Lunéville en 2011.

Mairie

L'ancienne mairie-école a été construite au centre du village par l'architecte Bourgon de Nancy. Elle fut en service jusqu'au début des années 1990, année où la commune fit l'acquisition d'une propriété avec son parc appelée « le Château » ayant appartenu successivement à la famille Noisette et aux Fonderies de Pont-à-Mousson. Celle-ci accueille actuellement l'ensemble des services administratifs et techniques de la commune.

Maison Renaissance

La Maison Renaissance appelée également «Maison Lapointe» est une des dernières parties restantes de l'ancien rempart qui dominait la Moselle. C'était le logis du seigneur à l'époque des Comtes de Bar. Cette maison-forte, endommagée par les années, a été démontée en 2010 et reconstruite en réutilisant les matériaux d'origine conservés.

L'église

L'église de Millery est dédiée à Saint Martin. Le clocher d'époque romane fut construit par les moines de Libdeau. La nef date de la fin du XVIIè siècle lorsque l'église fut reconstruite après son incendie pendant la guerre de Trente Ans. Abandonnée pendant la Révolution française, l'église subit des modifications importantes. La nef fut démolie et reconstruite en 1839 avec une façade comportant un chapiteau de style grec.

Le Lavoir communal

En 1811, afin de permettre à tous les habitants d'avoir accès à de l'eau de source, aux animaux de s'abreuver, et de laver le linge autrement que dans la Moselle, dangereuse en cas de crue et de gel, la commune fit construire 3 fontaines dans le village (place de la République, place des Vignes et rue des Roses). Elle construisit également la « Grande Fontaine » sur la place des Mariés. Cette Grand Fontaine fut réalisée selon le principe des anciennes halles en pans de bois du Moyen-Age avec un abreuvoir et un lavoir. Démonté en 1974, le lavoir-abreuvoir a été reconstruit de 2011 à 2013 selon les plans d'origine.

Cette reconstruction a été réalisée grâce au soutien de la Fondation du Patrimoine, du Conseil Général de Meurthe et Moselle, d'Evelyne Didier et de Philippe Nachbar sénateurs, de Jean-Yves le Déaut député, du Conseil Régional de Lorraine, du Bassin de Pompey et des habitants de Millery par souscription.

Le lavoir de Millery a obtenu le Prix Régional des Rubans du Patrimoine 2014 pour la Lorraine.

La croix Saint Priest

Ancienne croix de dévotion, elle était située à l'origine à mi-chemin entre l'église paroissiale et la chapelle des Templiers démolie en 1752. Elle fut érigée par les familles Vannesson et Charlot le 20 décembre 1690 en remerciement d'avoir été épargnées des calamités de la guerre de Trente Ans et des épidémies qui ont suivi. Déplacée en 2000, elle a été restaurée en 2013.

Tombes de soldats morts pour la France (cimetière communal)

Dans le cadre des cérémonies du Centenaire de la déclaration de la première Guerre Mondiale 1914-1918, la commune à procédé à la restauration de deux tombes abandonnées de soldats «Morts pour la France». Celles de Jules et Camille Zambaux ainsi que celle de Charles Turck.

Tombes du Commonwealth (cimetière communal)

le 28 juillet 1944, un bombardier Lancaster de retour d'une mission sur l'Allemagne s'écrasait au lieu-dit « la Falaise » à Millery. Sur les 7 membres d'équipage, quatre aviateurs furent tués.